mercredi 24 octobre 2012

samedi 20 octobre 2012

Journée au zoo de Doué la fontaine

Notre journée au Bioparc zoo de Doué la fontaine (Près de Saumur)
20/08/2012
  
Avant la fin des vacances d'été, j'ai amené Rose et Valentin pour une journée au parc animalier de Doué la Fontaine dans la Loire. Une journée de rêve que je raconte en images.

Le dépliant annonce 3 heures de visite mais il vaut mieux prévoir la journée pour prendre le temps de profiter des animaux, de les voir vivre.

Le parking est grand et juste en face de l'entrée du parc. 

Le parc est organisé en deux étages. Je vous suggère de faire en premier l'étage du bas, une pause déjeuner en grignotant un sandwich depuis un banc face aux animaux de continuer par le  niveau supérieur.

PLUS

Superbe site troglodyte, très beau cadre de verdure, un parc animalier très agréable à visiter.

Beaucoup d'ombre grâce à la verdure et aux nombreux passages, tunnels troglodytes pour aller d'un espace à l'autre, des cascades et partout une verdure luxuriante. Une visite idéale les jours de canicule.

La grande volière sud-américaine dans laquelle on peut se promener est tout simplement extraordinaire. Elle rassemble 500 oiseaux (aras, condors, vautours, sternes, manchots, ibis..). On adoré la superbe collection de aras aux plumages multicolores, les flamants roses, les ibis, le condor des Andes, la grotte des chauve-souris, les pandas roux qui font la sieste, les loutres qui jouent, le ballet nautique des manchots, les singes qui improvisent un spectacle de voltige, côtoyer les vautours mloine à 1 cm d'eux, donner du pop corn aux petites chèvres, traquer la panthère blanche dans les feuillages, déjeuner en regardant les girafes et les zèbres.


MOINS

Restaurant : 
Très mauvais rapport qualité/prix, je n'ai jamais mangé aussi mal de ma vie, je me demande même comment ils peuvent réussir à aussi mal cuisiner.

Mon conseil : se contenter d'un sandwich ou hot-dog acheté au snack juste à côté. Il y a des tables prévues pour déjeuner dehors, ou apporter votre pique nique pour grignoter assis sur un des nombreux bancs du parc tout en admirant les animaux. Le seul avantage du restaurant c'est la vue en terrasse sur les girafes et les zèbres. Mais on peut aussi bien s'installer sur un banc face à eux pour déguster son sandwich !

Les WC petits, voire minables et vraiment pas propres. 


Une suggestion : Juste à côté du parc dans la même rue vous pouvez visiter également un site qui rassemble une petite ferme, une superbe roseraie et un site troglodyte (la sablière).
http://www.histoirederose.com
http://troglodyte.info/


Infos pratiques :

BIOPARC Doué la Fontaine
103, rue de Cholet 49700 Doué la Fontaine
Téléphone : 02 41 59 18 58
infos@zoodoue.fr

http://www.zoodoue.fr


Tarif individuel 2012 : 18,50 €


Tarif enfant 2012 de 3 à 10 ans : 13 €


Gratuité pour les enfants de moins de 3 ans. 


Carte Zoo Pass 2012 : elle permet de visiter le parc autant de fois que vous le voulez dans l’année de validité.
 . Zoo Pass Adulte : 33 €
 . Zoo Pass Enfant de 3 à 10 ans : 23 €
 . Zoo Pass Famille : 98 € pour 2 adultes et 2 enfants





Panthère des neiges



Entrée dans la volière, on ne le voit pas sur la photo mais cette immense volière et recouverte d'un grillage


Flamants du chili

Ara hyacinthe


Ara de Bolivie

Ibis rouges

Manchot de Humboldt


Grues

Anaconda vert


Repas des girafes


Vue depuis le restaurant en terrasse



Zèbre de Grevy

Famille de vautours moine rencontrée au détour d'un chemin







Hippopotame pygmée

Loutre

Le panda roux fait la sieste

Petite pause pour le goûter


Loutre






Recette du pot au feu de plat de côtes

J'aimerais trouver le temps pour étoffer mon blog "Cuisine de saison" mais bon..... les journées n'étant pas élastiques, il va s'étoffer doucement.

Je viens de mettre en ligne une nouvelle recette perso de saison, le pot au feu de plat de côtes. Un plat savoureux dont vous deviendrez vite accro. On est plein dans la saison des plats qui mijotent. C'est plutôt un plat à préparer la veille de sa dégustation. Il est encore meilleur quand on le réchauffe.



RV sur mon blog www.cuisinedesaison.comwww.cuisinedesaison.com pour découvrir la recette du pot au feu de plat de côtes.









vendredi 12 octobre 2012

Autisme : Grande casse nationale 2012

Voici une vidéo réalisée par Magali, une super maman d'un petit garçon autiste, elle résumé parfaitement la situation dramatique de l'autisme en France. A regarder jusqu'au bout !

Si vous n'avez pas les poils de tout le corps qui se dressent et que vous ne sentez pas la colère monter en vous, inquietez vous .....



jeudi 11 octobre 2012

L'avis du Conseil Economique Sociale et Environnemental concernant l'autisme

Depuis plusieurs jours les parents d'enfants autistes attendaient avec impatience l'avis du CESE sur le coût économique et social de l’autisme.

Le CESE : Kesako ? Il s'agit du Conseil Economique Sociale et Environnemental. C'est une assemblée constitutionnelle composée de 233 représentants provenant de divers univers. Il a pour mission de conseiller le Gouvernement, l'Assemblée Nationale et le Sénat dans l'élaboration des lois et des décisions relatives aux politiques publiques.

En savoir plus sur le CESE : http://www.lecese.fr/decouvrir-cese/cese-en-bref

Le 9 octobre, le CESE s'est réuni en séance plénière et a rendu son avis. Cet avis fait suite à une saisine parlementaire. 

Après deux plans autisme qui n'ont pas apporté grand chose dans la prise en charge des personnes autistes, que va apporter ce nouvel avis donné par le CESE ? On s'attendait à avoir enfin des chiffres précis. Que nenni. Par contre la commission publie une liste de propositions intéressantes pour améliorer la formation, la recherche, le diagnostique précoce et la qualité des prises en charges.

Vidéo du projet d'avis présenté par Mme Christel PRADO au nom de la section des affaires sociales et de la santé du CESE.

Voir la vidéo ce la Plénière du 9 octobre 2012

Voir le texte complet de l'avis voté contenant les préconisations 

Le Figaro en parle



www.lecese.fr

Le gouvernement abandonne les personnes handicapées

Après les entrepreneurs du web, les micro entrepreneurs, tous les parents d'enfants en bas âge, les personnes âgées qui embauchent une aide à domicile et les retraités, François Hollande se met  maintenant à dos les médecins !

Mais pourquoi s'arrêter sur cette belle lancée quand on peut faire pire ? 

Depuis plusieurs jours ce sont aussi les parents des écoliers scolarisés en primaire que notre Président se met à dos avec la réforme du mercredi matin à l'école décidée sans aucune concertation avec les associations de parents.

Et le Gouvernement va encore aller plus loin en s'attaquant aux plus faibles : les personnes handicapés. François Hollande l'a annoncé le 5 octobre à la Sorbonne, le département se verra confier "l'ensemble des politiques du handicap et de la dépendance, hors champ de l'assurance maladie". 

Ainsi le sort de 20 000 salariés handicapées des entreprises adaptées, de 120 000 travailleurs d’ESAT, de 700 000 majeurs protégés et de près de 1 000 000 bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) est ficelé.

Un transfert de compétence au profit des Conseils Généraux qui traduit la volonté de l’Etat de se désengager de la politique du handicap. 

Une réforme qui met en péril l’égalité de traitement des personnes handicapées dont le sort dépendra désormais de la bonne ou mauvaise santé financière des départements. L'autre risque est que certains départements pourraient être tentés de détourner ces sommes (plus de 11 milliards par an) pour assurer leur propre équilibre.

Une telle décision traduit la vision qu'a le gouvernement du handicap : une charge financière dont il faut se débarrasser.

Dans un communiqué de presse du 8 octobre, l’Unapei refuse une telle décentralisation de la politique du handicap et demande sans délai l’ouverture d’une concertation avec le Chef de l’Etat et les personnes concernées (voir le communiqué de l'Unapei)