mardi 29 janvier 2013

lundi 28 janvier 2013

Recette de la Pâtiflette

Une recette adaptée de la tartiflette mais avec des pâtes à la place des pommes de terre. C'est tout simplement un régal. J'utilise des pennes, des pâtes en forme de petits tubes.

Pennes au reblochon


Pour 6 personnes

500 gr de pennes
1 barquette de lardons
1 fromage à tartiflette ou 1 reblochon
mélange fines herbes, sel, poivre
25 cl de crème fraîche liquide

Plonger les pennes dans une grande casserole d'eau bouillante salée et laissez cuire pendant 10 mn.

Allumer le four à 220°.

Égoutter les pâtes, les mettre dans un plat à gratin, ajouter du poivre, des fines herbes, la crème fraîche liquide et mélanger. Répartir dessus les lardons et placer le plat au four quelques minutes en position grill pour griller les lardons.
Pendant ce temps couper le fromage à tartiflette en deux sur l'épaisseur puis en quartier.
Sortir le plat de four, ajouter le fromage sur les pâtes et mettre au four en position normale toujours à 220° pendant 15 mn le temps que le fromage fonde et qu'une superbe croûte dorée se forme.

Il ne reste plus qu'à déguster. C'est un régal !






lundi 7 janvier 2013

Recette de la galette des rois de Jean-Paul Hévin


Pour 1 galette de 8/10 personnes


Galette des rois au chocolat Jean-Paul Hévin
Pour la crème d'amandes : 

60 g de beurre ramolli

60 g de sucre semoule
60 g de poudre d’amandes
2 œufs
5 g de vanille liquide naturelle
15 g de tablette ou de palet fin de chocolat à 80% de cacao très finement haché. 

Feuilletage au chocolat : 
125 g de farine 
15 g de beurre 
5 g de sucre 
5 cl d’eau 
1 pincée de sel 
30 g de yaourt nature. 

Beurre à feuilletage cacao : 
120 g de beurre ramolli 
10 g de cacao en poudre 
10 g de sucre glace. 

Finition : 
2 œufs battus 
40 g de sucre semoule 
20 g d’eau



Progression 

La crème d’amande doit toujours être faite au dernier moment afin de garder sa souplesse dans la manipulation. La légèreté de la galette en dépend.
A l’aide d’un batteur, mélanger le beurre, le sucre et la poudre d’amandes. 
Le mélange doit devenir plus clair. 
Incorporer les œufs petit à petit. 
Ajouter la vanille liquide puis le chocolat haché et garnir la galette.



Le feuilletage au chocolat

La veille, dissoudre le sel dans un bol avec l'eau. 
Mélanger par ailleurs la farine, le beurre, le sucre et le yaourt. 
Incorporer l'eau salée et mélanger sans trop travailler la pâte. 
Mettre en boule aplatie, recouvrir d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur une nuit. 
Préparer le beurre à feuilletage. Mélanger le beurre avec le cacao et le sucre glace. Former un carré, filmer et mettre au frais.


Le lendemain, sortir du réfrigérateur le beurre et la pâte à feuilletage.

30 minutes avant l'utilisation, remalaxer le beurre dans un sac plastique à l'aide d'un rouleau à pâtisserie en frappant délicatement la masse pour obtenir une texture identique des deux masses pour le tourage. (Vous pouvez vous y reprendre à 2 fois en faisant refroidir la pâte).


Aplatir la pâte au rouleau sur une épaisseur de 2 cm, y poser le carré de beurre à feuilletage, plier la pâte en quatre afin de recouvrir tout le beurre. 
Bien souder les bords et procéder ensuite comme pour un feuilletage classique. 
Étaler au rouleau en un rectangle 3 fois plus long que large. Essayer d'éviter que le beurre s'échappe de la pâte. 
Plier en 3 le rectangle en rabattant le 1er tiers vers soi et le 3eme tiers en remontant. 
Remettre 1 heure au réfrigérateur.  Tourner la pâte d'1/4 de tour pour mettre l'ouverture à droite. 

Effectuer le 2eme tour et remettez 1 heure au frais. Réaliser cinq tours simples en tournant d'1/4 de tour à chaque fois et laisser reposer la pâte au réfrigérateur pendant 2 heures.



La galette

Couper en quatre le carré de feuilletage refroidi, façonner 4 boules, les aplatir et recouvrir d’un film alimentaire, puis laisser reposer au froid 1 heure. 
Etaler les boules une à une au rouleau pour former 4 fonds circulaires de pâte d’un diamètre de 20 cm. Les conserver le plus possible au réfrigérateur pendant votre travail. 

Mouiller d’eau à l’aide d’un pinceau le pourtour de 2 des fonds de pâte et garnir de crème d’amande en évitant le pourtour humecté. Introduire une fève dans chaque galette. 
Recouvrir chaque fond garni d’un second fond de pâte, bien chasser l’air entre le fond et son couvercle de pâte.

Souder soigneusement les bords de la galette. 
Disposer 1 heure au réfrigérateur, retourner la galette. Dorer l’œuf d’un coup de pinceau. Rayer la galette avec un couteau sans trop appuyer. Laisser reposer 3 heures au réfrigérateur. Cuire au four à 170° pendant 50 minutes. 

À la sortie du four, vérifier bien la cuisson en soulevant légèrement la galette pour apprécier de la bonne cuisson du feuilletage.

Vous pouvez également congeler les galettes non cuites (cuire au four 1 heure directement à la sortie du congélateur).



Finition 

Dans une petite casserole, préparer un sirop avec le sucre semoule et l’eau. Étaler d’un coup de pinceau sur chaque galette juste à la sortie du four.



Astuce

La pointe du couteau doit être bien aiguisé afin de ciseler légèrement la pâte et que la cuisson fasse ainsi ressortir le décor.


La réalisation de la pâte feuilletée est assez longue et technique. Vous pouvez la commander chez votre boulanger et passer directement à la recette de la crème d'amande, mais elle ne sera pas au chocolat ou encore, l'acheter prêt-à l'emploi et de bonne qualité.


La galette des rois est disponible dans les boutiques Jean-Paul Hévin de Paris jusqu'au 19 janvier 2013. Vous pouvez la réserver depuis www.jeanpaulhevin.com


NICHE FISCALE – « Autistes sans frontière » interpelle Gérard Depardieu



Bravo à l'association Autistes sans Frontières pour avoir saisi la balle au bond et faire parler de l'autisme et de nos besoins financiers pour mettre en place des prestations éducatives adaptées pour les personnes autistes. 

Belle opération de com !!! j'adore !





jeudi 3 janvier 2013

Galette des rois à la frangipane et chocolat

Galette des rois à la frangipane et chocolat



J'espère que vous n'allez pas acheter votre galette des rois, elle est tellement meilleure faite maison et c'est finalement si facile à faire. 

Je vous livre ma recette.


Ingrédients :


2 rouleaux de pâte feuilletée au beurre
60 gr de beurre
125 gr de sucre
160 gr de poudre d'amandes
2 oeufs
1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
1 cuillère à café de vanille
2 jaunes d'oeuf pour l'aspect doré
Des éclats de chocolat noir
1 fève


Préparation de la frangipane :
 

Garder le beurre sorti pour qu'il soit ramolli.
J'étale la poudre d'amandes sur un plat à tarte pour la torréfier légèrement au four et accentuer son parfum.
Mélanger le beurre, le sucre, la poudre d'amandes, la vanille, l'eau de fleur d'oranger, la vanille. Bien écraser le beurre avec la cuillère.

Réservez la frangipane au frais. 


Sur une feuille de papier posez un premier cercle de pâte feuilletée. 

Garnir la galette avec la frangipane en laissant une marge de 2 cm tout autour de la pâte. Ajoutez des éclats de chocolat noir et la fève et placez la fève.


Galette des rois à la frangipane et chocolat

Recouvrez avec le 2e cercle de pâte. 
Badigeonnez au pinceau l'oeuf battu sur le tour du cercle de pâte.  

Chiquetez les bords tout autour avec un couteau pour sceller les bords. Badigeonner le dessus de la galette avec le reste du jaune d'oeuf. 

Pour réaliser les motifs au couteau sur la pâte, il faut que la pâte soit bien froide. Si ce n'est pas le cas, je vous conseille de laisser reposer la galette au réfrigérateur quelques minutes.

Dessinez les motifs avec la pointe d'un couteau. Piquez le dessus avec la pointe du couteau pour laisser passer l'air.

Galette des rois à la frangipane et chocolat



Enfournez 30 mn à 180 °.

La galette a un bel aspect brillant. La sortir du four et la laisser reposer quelques minutes.  Tiède, elle est prête à être dégustée.

Galette des rois à la frangipane et chocolat

Galette des rois à la frangipane et chocolat
Ajouter une légende



Galette des rois à la frangipane et chocolat

Mes v(o)eux pour 2013

C'est le moment ou jamais de faire des voeux.... alors voici les miens pour 2013 en commençant large vers des attentes plus personnelles :

Mes veux :-)

Veux qu'on arrête de faire passer l'humain après l'argent.

Veux que tous ceux qui n'ont pas de boulot et de logement en ait un.

Veux que l'Education Nationale fasse enfin largement la promo des métiers manuels auprès des jeunes comme n'étant pas des voies de garages pour les élèves peu doués mais des beaux métiers dans lesquels ils pourront s'épanouir et dans lesquels il y a de l'emploi !

Veux que tous les enfants handicapés puissent aller à l'école avec une AVS et toutes les adaptations dont ils ont besoin.

Veux que toutes les AVS suivent une formation diplômante de qualité et soient embauchées en CDI avec un salaire correct à la hauteur de leur métier.

Veux que tous les français bénéficient des mêmes droits à la retraite, même système de calcul, même durée de cotisation, qu'ils soient dans le privé ou dans le public.

Veux que toutes les niches fiscales soient supprimées et que les économies réalisée servent à financer des aides pour les personnes âgées dépendantes et les personnes handicapées.

Veux que la psychanalyse et le packing soient bannis à tout jamais de l'univers de l'autisme.

Veux que toutes les personnes atteintes d'autisme aient vraiment le choix des thérapies et que tous puissent avoir accès partout en France aux thérapies Teacch, ABA, PECS reconnues et prises en charge par la sécurité sociale et proposées dans tous les hôpitaux, CMPP etc.... et ceci quel que soit leur âge.

Veux que la détection des signes de l'autisme soient intégrées dans les carnets de santé avec contrôle obligatoire à l'âge de 18 mois et 3 ans.

Veux une grande cuisine et un garage plus grand.

Veux un forfait tour du monde à la carte.

Veux avoir 20 cm de plus et 20 kg de moins pendant 1 semaine, juste pour voir comment ça fait.

Bonne année à tou, que vos v(o)eux se réalisent !




mardi 1 janvier 2013

Bonne année 2013

Et pour 2013 rêvez en grand !

"Il est important d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar Wilde.